chargement dragonslide

Après avoir découvert en quelques lignes techniques, la manière de procéder pour ajouter son application sur App Store, voici quelques conseils à destination du Play Store. Pour les heureux possesseurs de dispositifs Android.

A l’exception de la création d’un compte Google et de l’achat d’une licence à vie, voici la marche à suivre pour ajouter son application sur Play Store avec, en prime, la procédure pour ajouter une application de plus de 100 Mo.

Dans le cas présent, nous allons nous baser depuis un projet réalisé depuis Unity. En plus d’avoir la dernière version, il vous faut également télécharger Android Studio et le SDK Java.

 

 

Télécharger et installer les SDKApplication mobile - External Tools

Depuis Unity, veillez à renseigner les différents chemins concernant les SDK nécessaires pour la compilation vers Android. Depuis les préférences, dans External Tools, définissez le chemin d’accès pour le SDK (Android Studio). De préférence, installez-le à la racine de votre disque dur (exemple : C:\ADT\sdk) tandis que le JDK concerne Java (par défaut : C:\Program Files\Java\jdk).

Signature numérique

Application mobile - Create a new keyAprès avoir réglé aux petits oignons les différents réglages nécessaires depuis les Player Settings, notamment l’assignation d’une icône, l’identifiant du bundle, sa version, la version minimale de l’API, il faut à présent signer numériquement l’application. Pour se faire, toujours dans les Player Settings mais dans Publishing Settings, cocher Use Existing Keystore, Create New Keystore, ensuite Browse Keystore. Enregistrez le fichier à la racine du dossier du projet, il n’est pas nécessaire de le renommer. Quand cela est fait, il faut à présent définir un mot de passe composé de six caractères minimum. Ensuite, depuis Key Alias, sélectionnez Create a new key, une boîte de dialogue apparaît. Renseignez les champs Alias, Password et Confirm afin de générer la clé, cliquez sur Create Key pour terminer l’opération.

A présent vous pouvez charger la clé générée, inscrire le mot de passe et procéder à la compilation (Build ou Build and Run).

Split APK

Dans le cas qui nous occupe, c’est également depuis cet écran, qu’il faut séparer l’application en deux. Si celle-ci est supérieure à 100 Mo, cochez Split Application Binary.

L’idéal étant de créer deux scènes distinctes dans Unity. La première reprendra quelques éléments comme par exemple les premiers écrans de chargement de l’application par exemple. La seconde scène reprendra le cœur de l’application, le contenu qui dépasse les 100 Mo dans ce cas-ci. Sachez toutefois que la limite pour ce second fichier est de 4 Go.

Veillez à respecter la nomenclature pour le fichier APK principal. C’est également valable pour le fichier OBB (la suite de l’application, qui a été séparé).

Compiler

Dès la fin de la compilation, on peut tester si tout fonctionne correctement. En plaçant l’APK dans un dossier où l’on va pouvoir la retrouver afin de l’installer. Le fichier OBB doit systématiquement être placé dans le dossier : « Android/obb » depuis la mémoire interne du smartphone ou de la tablette. Il faut cependant placer l’OBB dans un dossier reprenant la même nomenclature que le « Bundle Identifier » de l’application. Exemple, si le bundle ID est « be.DragOnSlide.MonApp », il faut que ça soit également le nom du dossier qui sera alors présent dans « Android/obb ». Le fichier OBB se trouve alors dans ce dossier : « Android/obb/be.DragOnSlide.MonApp ».

Le fichier OBB doit également être renommé de manière à pouvoir identifier le Bundle ID. Idem pour la version (Bundle Version Code). A priori pour une première version, il s’agira de renommer le fichier de cette manière : « main.1.be.DragOnSlide.MonApp.obb ».

Tester

A présent, pour tester cela à partir du Play Store, il faut réaliser une seconde compilation en modifiant juste le Bundle Version (1.0 vers 1.1) et le Bundle Version Code 1 vers 2 en gardant séparément les deux résultats (une APK et un OBB pour chaque compilation). En créant une nouvelle application depuis Google Developer, il faut importer la première APK (qui doit être signée avec la keystore au préalable). Ensuite, passer en mode avancé et répéter la méthode en sélectionnant la seconde APK. Il sera alors proposé après l’upload, de transmettre également un fichier supplémentaire, l’OBB dans notre cas. Dès que les deux fichiers ont été uploadés, s’assurer qu’ils sont en phase alpha.

Il faut alors pour tester dans les conditions réelles (et non plus en local), créer un groupe Google. Ajouter les personnes qui vont tester l’application (APK + OBB) en mentionnant leur email (de préférence Gmail lié à un compte Play Store).

La propagation prend 24 heures en général et permettra aux invités de participer à l’alpha. On peut ensuite passer en bêta ou directement en production. Cela signifie qu’après avoir rempli la totalité de la fiche de l’application (description, renseignements nécessaires et images obligatoires), l’application sera disponible de tous et ce, dans l’heure.

Le dernier point concerne la mise à jour de l’application. Il faut pour se faire, lors de l’envoi des deux fichiers (APK et OBB), s’assurer que Bundle ID et Bundle Version Code sont modifiés en conséquence. De préférence comme ceci : 1.0 et 1, 1.1 et 2, 1.2 et 3, etc. Ensuite, après avoir coché split, ne pas oublier de nouveau, de renommer le fichier OBB en conséquence en respectant la nomenclature nécessaire. La mise à jour sera effective dans l’heure.

Liens utilesApplication Android - Bonne lecture

Créer un compte GooglePlay Store Developer 25 $ USD | Play Store Console | Télécharger Unity | Télécharger Android Studio | Télécharger le SDK Java


Si cela semble fastidieux à la première lecture, quand vous aurez compris la manière de procéder, cela sera beaucoup plus simple par la suite. Quand vous réitérez l’expérience.

 

 

Commentaires

Aucun commentaire

Commenter