chargement dragonslide

Installer son propre espace de démonstration HTC Vive requiert quelques conseils qui peuvent s’avérer très utiles.

 

HTC Vive
Le dispositif HTC Vive, casque et contrôleurs

Le HTC Vive, quésaco ?

Vive c’est la collaboration entre HTC et Steam, avec comme résultat, la réalisation de leur propre casque de réalité virtuelle. Accompagné de deux contrôleurs, le dispositif permet de se mouvoir dans un espace de quelques mètres, en totale immersion.

Quid de l’installation ?

Après avoir déballé le contenu entier du HTC Vive, nous allons déminer ensemble les quelques pièges qui peuvent survenir lors de l’installation du dispositif. En dehors du fait d’avoir sous la main un PC assez récent, il faut compter sur une carte graphique Nvidia GeForce GTX 1060 au minimum car en deçà, vous risquez d’avoir le mal de mer lorsque vous tournez la tête.

Zone d’utilisation

HTC Vive
L’une des deux stations laser

Avant toute chose, vous devez définir la zone d’utilisation avec de préférence, une diagonale maximale de 5m, ce qui représente 4×3 m² d’espace libre environ.

Les pointeurs laser doivent être suspendus à plus de deux mètres avec la possibilité de les basculer vers l’avant de 20°, en direction du sol. Deux solutions s’offrent à vous, la première c’est l’utilisation de deux trépieds (non-inclus) avec pour chaque, une rotule afin d’incliner les pointeurs. L’idéal c’est de forer directement dans le mur, à la bonne hauteur, deux trous pour accueillir les supports des pointeurs. Les chevilles, vis et supports sont inclus lorsque vous achetez le dispositif.

L’installation se déroule à partir de l’exécutable qu’il faut télécharger depuis le site HTC. Sans doute une mise à jour des pilotes graphiques est nécessaire afin d’être à jour.

Multiprises

Etant donné le nombre important de câbles (secteur, USB, HDMI), il est recommandé d’avoir sous la main plusieurs prises voire multiprises. Sachant que les deux stations pointeurs laser sont distantes, elles auront certainement leurs propres sources de courant.

Lorsque tout est connecté, il faut étendre l’affichage du casque sur deux écrans, celui de votre desktop ou portable et le casque à proprement parler, depuis les options d’affichage (clic droit sur le bureau). L’écran principal sera celui de votre desktop/portable, le second pour le HTC Vive. Cela vous évitera d’obtenir l’erreur 125.

Les stations pointeurs laser doivent être nommées B et C pour fonctionner. Par défaut, lors de la première mise en route, celles-ci sont en A et B et ne seront pas détectées. Cela vous évitera de perdre du temps à tout recalibrer. Pour modifier l’assignation, il faut appuyer sur le bouton (physique donc) prévu à cet effet, à l’arrière de chaque station.

Ce petit condensé d’astuces vous permettra d’y voir plus clair et d’éviter de perdre du temps en dehors de l’installation. Celle-ci est en effet déjà assez importante (quelques heures en tenant compte de l’installation de Steam, HTC, pilote graphique etc).

Commentaires

Aucun commentaire

Commenter