chargement dragonslide

En tant qu’artiste, développeur, game designer, dans le domaine du digital ou du jeu vidéo, nous avons la vie dure en termes de démarrage professionnel. Ceci s’explique facilement : le commun des mortels ne comprend pas ce que nous faisons. Le but de ce tip ne sera pas de vous dire comment vous positionner sur le marché mais plutôt vous donner les clés pour avoir la détermination suffisante pour ne pas abandonner. Le monde a besoin d’artistes tels que vous ! 

Clé numéro 1 : Formez-vous en suffisance dans votre domaine et ce, quotidiennement 

Oui, je ne vais pas vous dire de vous mettre en avant si vous n’en n’avez pas les capacités pour le faire. Ou du moins si vous le faites, vous risquez de recevoir des critiques négatives qui joueront sur votre motivation. Et puis l’avantage des métiers artistiques c’est que nous pouvons nous autoformer quotidiennement. Comment ? En pratiquant et en réalisant nos propres auto-critiques. Je vais prendre le cas concret de la formation dans le dessin, comme cela fait partie de mon corps de métier. Sachez qu’il existe un très grand nombre d’artistes que vous pouvez admirer et suivre. Profitons de notre génération et suivons ces différents artistes sur divers réseaux sociaux tels que Instagram, Pinterest, Facebook, Artstation, Tumblr,…

Faites-vous un dossier reprenant toutes les choses que vous aimez et essayez de comprendre comment ils ont fait ! Il est également possible de suivre des artistes sur les chaines Youtube qui montrent comment ils dessinent. Etudiez-les ! Cela ne coûte rien et cela vous permettra de progresser. Ensuite, ne vous contentez pas d’étudier seulement mais pratiquer ! Dessinez encore et encore si vous souhaitez vous perfectionner dans le dessin. N’hésitez pas à montrer à vos amis ce que vous faites. Souvent les amis sont déjà impressionnés quand on arrive à faire quelque chose de plus ou moins correct et donc c’est motivant. Cela mène à notre deuxième clé : Montrer ce que vous faites.

Formez-vous en suffisance dans votre domaine et ce, quotidiennement 

Clé numéro 2 : Montrez ce que vous faites

Si vous restez isolé et que vous gardez vos créations pour vous, il sera difficile de recevoir des vecteurs de motivations comme des critiques positives ou des encouragements qui vous motiveront à vouloir progresser. C’est en ayant peur d’avancer qu’on reste statique. N’ayez pas peur de recevoir des critiques négatives aussi. Certaines seront puériles et inutiles mais d’autres vous aideront vraiment à progresser et découvrir des erreurs dont vous n’aviez même pas idée. Si vous êtes un développeur, n’ayez pas peur de discuter avec d’autres développeurs, faites tester vos prototypes, vos projets,… Il en est de même si vous êtes artistes, créez une page Facebook, un compte Instagram et partagez ce que vous faites. Croyez-moi, vous allez voir une augmentation journalière d’utilisateurs, vous aurez alors de plus en plus de likes pour votre travail. De plus en plus de commentaires également. Tous ces éléments vont jouer en votre faveur dans la construction de votre détermination.

Montrez ce que vous faites

Clé numéro 3 : Rater n’est pas un échec si vous vous relevez

Il arrive à tout le monde de rater. Vos plus grandes idoles ont toutes échoué à un moment ou un autre. Vous ne le saviez peut-être pas mais Michael Jordan était écarté par son premier entraineur de basket, lors de son enfance, le trouvant pas assez bon ni assez grand pour y jouer. A cet instant, il avait deux solutions : Soit accepter ce que son entraineur lui a dit et arrêter le basket pour peut-être faire du baseball (deuxième passion sportive de MJ). Il a choisi la deuxième solution : la persévérance. Il s’est alors entrainé tous les jours sur les playgrounds de son quartier et il est devenu quelques années plus tard le meilleur basketteur de tous les temps. Si vous échouez, vous aurez toujours le choix entre ces deux options : Arrêter ou continuer.
Cela mène à notre quatrième clé : Pourquoi les autres et pas moi ?

Rater n'est pas un échec si vous vous relevez

Clé numéro 4 : Pourquoi les autres et pas moi ?

Dans notre culture, on nous force un peu à oublier cette question pourtant simple : “Pourquoi les autres et pas moi ?” Comment ? En idéalisant nos modèles ou en les comparant presque à des divinités inaccessibles. Du coup, on se convainc que nous ne serons jamais une divinité. C’est bien triste mais c’est le système qui nous éduque dans ce sens. Je vais vous dire quelque chose qui risque de vous choquer, mais une légende ou une star n’est en rien différent de nous. Soyez convaincus que vous pouvez devenir la personne que vous voulez être. Vous pouvez poursuivre vos rêves et vos ambitions si vous en avez la détermination. Une citation que j’aime beaucoup vient du film “A la recherche du bonheur” qui est la suivante : “Ne laisse jamais quelqu’un te dire que tu ne peux pas faire quelque chose. Si tu as un rêve tu dois le protéger. Si tu veux quelque chose tu peux l’avoir. Point Final ! ” Nous sommes tous différents, nous avons tous des qualités, nous pouvons tous devenir les légendes que nous admirons si nous en avons l’envie.

Pourquoi les autres et pas moi ?

Clé numéro 5 : Soyez vous-même et donnez-vous des objectifs

Parce que la détermination est quelque chose qui est propre à chacun de nous. C’est quelque chose qui nous appartient. Ne prenez pas pour vous les rêves des autres ou leurs motivations. Pour vous aider, essayez de vous fixer des objectifs dans la vie et de tout faire pour y arriver. Pour ce faire, vous pouvez par exemple écrire sur un post-it votre ambition et coller celui-ci sur votre frigo. Ainsi, à chaque fois que vous irez au frigo, vous relirez cette fameuse phrase qui vous rappelle votre but. Ceci réactivera des souvenirs du pourquoi vous souhaitez atteindre celui-ci. Vous verrez, après avoir lu cette phrase, ce sera votre priorité de la journée ! Cependant, vous n’êtes pas obligés d’être limité à un seul but et vous êtes libre de changer d’objectif lorsque vous le souhaitez. Tout ce que je vous demande c’est que si vous avez des rêves, des envies, ne prenez plus l’excuse de ne pas avoir le temps pour le faire. Ne prenez pas l’excuse de la difficulté pour le réaliser. Ne prenez pas l’excuse d’avoir essayé et échoué. Relevez vous et faites-le. Tout simplement. Réalisez vos rêves. Point final.

Soyez vous-même et donnez-vous des objectifs

Commentaires

Aucun commentaire

Commenter