chargement dragonslide

Description

Le serious game

Platon disait : « On peut apprendre plus d’un homme en une heure de jeu qu’en une année de conversation ». Le serious game ne date pas d’aujourd’hui et pour certains, il reste encore un inconnu.

Le serious game, c’est quoi ?

Un serious game est un jeu dit « sérieux », mais qu’est-ce que cela signifie ?

Le nom « Serious game » n’est pas vraiment valorisant. Le mot « game » peut-être mal interprété de la part des entreprises et le mot « serious » des utilisateurs. Or plusieurs études affirment le contraire en démontrant son efficacité.
Nous avons donc, décidé de créer notre propre définition du serious game : « un outil pédagogique permettant d’améliorer les compétences physiques et/ou cognitives d’un utilisateur en augmentant l’expérience utilisateur via des mécaniques de jeu, et ce, sur tout support ».

Quelles sont les catégories de serious game ?

Pour qu’un jeu soit dit “sérieux”, il est nécessaire que la finalité première soit autre que le simple divertissement. Ces finalités sont représentées en 2 catégories:

Tout d’abord, il y a les jeux visant à diffuser un message promotionnel de manière attractive. C’est ce que nous appelons les «Advergames». De plus en plus utilisés, ils permettent aux marques d’atteindre plus facilement les consommateurs via une communication active et différente des médias traditionnels. En effet, l’advergame garde l’aspect ludique tiré du jeu vidéo classique tout en créant une immersion du consommateur bien plus importante que dans n’importe quel autre média. Ainsi, l’utilisateur va aller lui-même chercher l’information en s’amusant, et donc l’a retenir beaucoup plus facilement. Enfin, une fois le jeu terminé, le joueur est capable de restituer le “message” ainsi véhiculé par le jeu.

La seconde catégorie de Serious Game est celle des jeux prodiguant un entraînement. Ici, le but est de renforcer les capacités physiques et/ou cognitives via le jeu. Le joueur apprend à travers un jeu proche de son quotidien professionnel conçu pour favoriser et améliorer ses compétences. Exemple : former les collaborateurs d’un magasin de grande surface sur les méthodes de réassort à l’aide d’un serious game sur PC.

Les avantages du serious game

Pourquoi utiliser un Serious Game? Cela dépend du jeu, du résultat souhaité, du secteur, etc. Pourtant, ceux qui ont déjà utilisé le jeu à des fins pédagogiques font remonter différents avantages:

Boost la motivation

Premièrement, le jeu constitue le facteur n°1 d’engagement et de motivation pour les utilisateurs. Moins formelles mais plus digitales et interactives, les serious game permettent de maintenir les apprenants stimulés tout au long de l’activité. Cette motivation est suscitée à l’aide de 4 facteurs qui sont le challenge, la curiosité, le contrôle et la fantaisie. Le challenge et la curiosité se créent à partir de la difficulté du jeu et de la volonté à connaitre la fin du jeu. Le contrôle fait référence aux choix et à la personnalisation présent dans le jeu. En effet, laisser  le  choix  à  l’individu,  va  augmenter  son  autodétermination  et donc  accroître  sa  motivation. Enfin, la fantaisie fait  référence  aux  capacités  des  jeux  vidéo  à amener le joueur dans des univers fantastiques.

 

L’apprentissage par essais et erreurs

Deuxièmement, il y a notion d’apprentissage par essais et erreurs. En effet, avec le serious game, il est possible de faire des fautes sans être jugé et en percevoir les conséquences quasi instantanément. Ainsi, la personne sait immédiatement si sa solution est correcte ou non et pourra adapter sa stratégie d’apprentissage en fonction de situations différentes.

 

Partout et tout le temps !

La plupart des formations dites classiques nécessitent beaucoup de conditions pour pouvoir être mises en place (tableau, salle de cours, PowerPoint, etc). Or, le serious game peut être adapté sur tout support (mobile, tablette et PC) comportant un système de sauvegarde, ce qui le rend accessible partout, tout le temps et autant de fois que nous le souhaitons !

 

Immersion totale

Aussi, nous pouvons utiliser le serious game dans différents supports comme la réalité virtuelle. Dans ce cas-là, nous ne sommes plus qu’un simple spectateur, nous sommes carrément transportés dans le jeu ! En effet, le joueur est totalement en immersion et se retrouve dans un environnement inconnu. Prenons par exemple une personne qui apprend, pour la première fois, à conduire à l’aide de la réalité virtuelle (casque VR). Au début, il éprouvera des difficultés et ressentira de la peur, car il ne sait pas comment s’y prendre. Mais par la suite, comme le joueur comprend qu’il s’agit d’une simulation, il parviens à surpasser son angoisse. À la fin de l’épreuve, la personne aura non seulement appris la base de la conduite,  mais également à surmonter son stress et sa peur. Ces outils technologiques nous permettent donc d’améliorer l’efficacité des formations grâce au recours à l’expérience.

 

Feedback et évaluation

Pour finir, le jeu sérieux permet d’acquérir des compétences visuelles, des compétences psychomotrices, de concentration. Il permet par ailleurs de garder une trace de toutes les actions réalisées, de faire un débriefing plus objectif, et de faire de l’évaluation. Il est donc possible d’observer et d’analyser les performances d’une personne pendant et/ou après la session de jeu.

Mais alors un serious game ne veut pas dire jeu ennuyant ? 

Comme tout produit multimédia, il existe malheureusement des « mauvais » serious games. Notamment, des titres beaucoup trop sérieux et par conséquent, désagréables à regarder ni à jouer.

Chez Drag ON Slide, nous voulons toujours faire passer un message sérieux de manière ludique et/ou attractive afin d’améliorer la mémorisation des utilisateurs. Pour nous, un bon serious game doit être aussi sérieux que ludique et répondre à des compétences pédagogiques.

Ainsi, pour chaque projet, nous créons une équipe spécifique composée de créatifs (artistes, développeurs, game designers) et d’experts (business developper et pédagogues).

Prendre contact avec nous