chargement dragonslide

Comment progéger son smartphone ?

Si les derniers modèles aujourd’hui milieu/haut de gamme proposent un capteur d’empreintes voire la reconnaissance faciale ; il existe également d’autres moyens pour protéger votre précieux device.

Sachez toutefois que ces différents moyens de protéger le contenu de votre smartphone ne sont pas sans risque ni 100% sécurisé. En effet, il est toujours possible de passer outre ces différentes protections. Par divers stratagèmes qui, toutefois, ne sont pas forcément à la portée de tous, je vous rassure.

Du fameux code PIN (que l’on retrouve également pour la protection des cartes bancaires) au schéma, nous allons parcourir sommairement les différentes solutions.

 

Protéger avec le schéma

Code PIN

Demandé par défaut lorsque vous (re)démarrez votre smartphone, celui-ci permet d’accéder aux services de votre carte SIM et ainsi de vous identifier sur le réseau.

Un autre code PIN peut être généré afin de protéger votre smartphone en verrouillant l’écran. A ne pas confondre car si le premier est demandé à chaque (re)démarrage, le second est demandé à chaque fois que vous souhaitez déverrouiller votre écran après extinction.

 

Mot de passe

Comme pour le code PIN, vous pouvez définir un code comportant minimum 4 caractères à la différence près, le mot de passe peut contenir tous les caractères possibles.

 

Schéma

Définir un schéma afin de déverrouiller l’écran de son smartphone est assez commun. Certains modèles proposent même d’augmenter le nombre de points à rejoindre afin de rendre celui-ci complexe. Toutefois, si comme beaucoup de gens vous n’utilisez pas de stylo tactile, après quelques essais, le motif du schéma peut apparaitre et ainsi trahir votre protection.

 

Balayage

Protection sommaire voire inutile car au final, vous ne protégez rien ; si ce n’est peut-être l’ouverture du smartphone par inadvertance (dans la poche par exemple). Si votre smartphone détecte la présence dans une poche ou s’il possède un capteur de présence via l’appareil photo frontal : passez votre chemin. Cette « protection » n’aura pour effet que ralentir votre expérience d’utilisation en servant d’intermédiaire entre le passage verrouillé – écran d’accueil.

 

Apple Face IDChiffrer les données

Vous pouvez protéger vos différents comptes (Google, Facebook, Skype etc) ainsi que les paramètres et les fichiers liés aux différentes applications installées (y compris photos et vidéos). Cette fonctionnalité peut durer assez longtemps (cela dépend des ressources de votre smartphone et de la taille du contenu à chiffrer). A la fin de la procédure, un mot de passe est alors généré. Toutefois veuillez à ne pas l’oublier car sinon vous ne pourrez plus avoir accès aux données chiffrées. A chaque demande d’accès, un mot de passe est demandé. Même si cela a le mérite d’exister, ce n’est vraiment pas intéressant dans la mesure où le contenu de votre smartphone évolue (prise de photos, sauvegardes de jeu) et réitérer l’opération à chaque fois est très lourd à force.

 

Face ID

Apple a développé une technologie qui scrute en temps réel votre visage en infrarouge afin de scanner l’environnement à l’aide plus de 30000 points invisibles dans l’espace, tenant compte donc de la profondeur (3D).  Celle-ci tient compte de surcouches que votre visage pourrait avoir comme par exemple : le maquillage, un chapeau, des lunettes ou encore une pilosité naissante.

D’autres variantes existent dont notamment la détection de visage sous Android. Après avoir capturé votre tête de face dans différentes conditions (intérieur, extérieur, sombre, éclairé) permettra au capteur de vous identifier plus facilement.

 

Smart Lock

Cette technologie permet de vous identifier afin de déverrouiller le smartphone dans certaines conditions. Par exemple, votre smartphone reste déverrouillé tant que celui-ci est en mouvement. Pratique même si l’écran s’éteint, vous ne devrez pas le déverrouiller. Une fois que celui-ci est posé à plat, il se verrouille automatiquement. Gros inconvénient : une fois déverrouillé (en mouvement donc), quiconque le tenant en main pourra l’utiliser …

Il est également possible d’ajouter des lieux de confiance. Grâce à la géolocalisation, votre smartphone se déverrouille automatiquement une fois la position atteinte.

Le Bluetooth peut également tenir votre smartphone déverrouillé. Tant que celui-ci est à portée d’un dispositif de confiance, configuré au-préalable dans cette optique. Attention, la portée du Bluetooth s’étend jusqu’à 100 mètres. Pratique en voiture ou lorsque vous faites du sport (en ayant toutefois une montre connectée Bluetooth).

Enfin, à l’aide de Google Assistant, il est possible de déverrouiller votre smartphone à l’aide de votre voix en enregistrant celle-ci.

 

FingerprintEmpreinte digitale

Si vous êtes l’heureux possesseur d’un lecteur d’empreintes digitales, il est vous est alors possible d’enregistrer vos empreintes. Cela peut aller d’un seul doigt à la totalité de ceux-ci. Tout dépend de votre usage. Vous pouvez très bien enregistrer les deux pouces par exemple. Que vous ayez votre smartphone en main gauche ou droite, vous serez capable de le déverrouiller en un rien de temps. Certaines applications sont compatibles d’ailleurs (notamment les applis bancaires). Si le capteur est placé au dos du smartphone, il faudra alors envisager d’enregistrer l’index de la main droite si vous êtes droitier.

 

Applications tierces

Il est également possible de télécharger sur le Play Store des applications qui vont protéger l’accès aux applications par un mot de passe, que vous devez définir avec la possibilité de générer un schéma de secours si le mot de passe est oublié.

Enfin, il existe également la lecture de l’iris ; pas encore parfaite mais qui augure des mises à jour à venir.

 

A suivre en décembre, un Drag ON Tip basé sur les éléments essentiels à comparer pour l’achat d’un smartphone, avant les fêtes évidemment !
 

Crédits images
Schéma par Tom’s Guide | Face ID par AppAdvice | Print par PlacPac Youtube

Commentaires

Aucun commentaire

Commenter