chargement dragonslide

S’il y a bien une question dont il va falloir se poser avant de commencer à réaliser nos assets graphiques, c’est bien sur le style graphique de notre jeu. Mais comment déterminer un style graphique ? 

Un des facteurs les plus importants, c’est bien évidemment le public cible. Mais il existe un autre facteur inévitable.

En effet, que ce soit le client ou nous-même, nous avons tous une imagination et des ambitions débordantes. Nous rêvons de réaliser des jeux de grandes envergures. Mais entre rêve et réalité, il y a un facteur à prendre en compte : le budget.  

Celui-ci aura énormément d’impacts sur vos choix artistiques. Si vous avez un client capable de financer un projet pour plusieurs millions d’euros, vous pouvez-vous lancer dans les projets les plus ambitieux et riches que l’on peut imaginer.

 

Prenons un exemple

Assassin’s Creed Syndicate
Si nous prenons Assassin’s Creed Syndicate :

Ce jeu vise un style réaliste. Un temps considérable à été consacré à la documentation car le jeu se déroule à Londres au 19ème siècle. Les environnements et les personnages sont très détaillés, il existe de nombreuses mécaniques de gameplay, etc. Tous ces éléments nous indiquent que le projet ne s’est pas fait en deux jours et qu’il a fallu mettre de nombreuses personnes dessus. Pour vous donner une idée, le coût de développement et du marketing ont nécessité près de 70 millions d’euros.

Inversement si votre client a un petit budget, il va falloir trouver des solutions pour lui fournir un jeu qui puisse répondre à sa promesse utilisateur tout en restant dans un temps de travail cohérent avec son budget. N’oubliez pas que si vous travaillez dans une entreprise à perte, votre studio risque de ne va pas faire long feu.

Personnage Firestorm de l’univers DC

Pour conclure

Si le budget vous permet de travailler dessus pendant deux semaines, vous devez vous assurez de pouvoir tout réaliser dans ces délais sans promettre à votre client monts et merveilles. Le plus important c’est de rester honnête avec votre client. Il préférera toujours que vous lui dites dès le départ si oui ou non le projet est réalisable plutôt que d’avoir des surprises lors de la remise du projet.

Ce genre de tip n’est pas toujours agréable à lire. Mais dans notre beau métier (et dans beaucoup d’autres) c’est un élément auquel nous sommes trop souvent confrontés. Réalisez le meilleur produit en fonction des ressources du client. Dans le cas où le budget est faible mais faisable pour réaliser un jeu, ce sera à vous de trouver le juste milieu entre graphisme et gameplay afin de fournir un jeu répondant au mieux aux attentes du client.

Frederick M. Brown

 

L’objectif n’est pas de lui faire croire qu’il aura la même chose mais bien de le conscientiser.

Petite formule à retenir : qualité = temps = effectif = budget.

 

Je vous laisse sur cette notion mathématique plein de sagesse et je vous dis à bientôt. Bonne journée à tous. 

Commentaires

Aucun commentaire

Commenter