chargement dragonslide

L’esthétisme et le graphisme sont souvent dénigrés par les game designers. Il est vrai qu’un beau design ne fait pas tout. Il ne permettra pas qu’un jeu soit fun, mais il possède de nombreux atouts qui peuvent faire la différence entre un très bon jeu et un jeu fun. Aussi, un jeu avec un bon gameplay risque de passer inaperçu s’il ne possède pas une belle qualité graphique. 

Ne sous-estimez pas la force du graphisme

On entend souvent les game designer dire que le graphisme se travail après le game design. Ou que celui-ci n’a pas sa place dans le game design. Ceci est faux ! L’esthétisme fait partie intégrante de la tétrade élémentaire. (Dans celle-ci nous retrouvons au même titre : la mécanique de jeu, l’histoire, la technologie et l’esthétisme) Ces éléments sont essentiels au même niveau dans l’élaboration de votre game design document. Beaucoup de personnes se demandent si c’est mieux un jeu avec un bon gameplay ou un jeu avec de bons graphismes. C’est d’ailleurs très bien analysé dans l’article de Millénium.org . Le bémol à mon sens est qu’on essaie de justement dissocier le graphisme au gameplay alors qu’ils sont indissociables. Du coup, cela crée le danger de ne se focaliser que sur du gameplay en négligeant l’esthétique et donc faire passer une image négative avant même d’avoir essayé le jeu.

Le graphisme apporte différents éléments de plaisir au joueur tels que :

  • La récompense. Imaginons un jeu où chaque nouvelle scène est d’une beauté sans pareil, cette nouvelle scène sera une récompense forte pour le joueur.
  • L‘attractivité. Le game design est abstrait, il faut y jouer pour le comprendre. Le graphisme est concret, on peut le voir et le comprendre avant même d’y avoir joué. C’est lui qui mettra donc votre jeu en avant.
  • Il améliore l’immersion et la valeur endogène de votre jeu.

Apprenez à observer avec votre cerveau droit. 

Un beau bouquin que j’ai lu dernièrement est celui de Betty Edwards : “Apprendre à dessiner avec le cerveau droit”. Je parle des différentes implications de notre cerveau sur ce sujet dans un de mes précédents Tips. En résumé, lorsque nous demandons à une personne de nous dire ce qu’elle voit sur l’image ci-dessus, elle répondra : Je vois un café. Or ce que nous voyons est bien plus complet. Un Game designer dirait alors : ” Je vois un café en perspective, situé sur le tiers inférieur droit lorsque nous imaginons scinder l’image en tiers. La couleur verte de la tasse correspond à la couleur verte proposée par les ombres du filet en image de fond. Tandis que la couleur du café correspond à la couleur de la table. Il y a une diapositive dans le coin supérieur gauche. Notre regard traverse donc de la tasse à la diapositive.” S’entraîner à voir est un exercice qui peut être fait dans la vie de tous les jours. Il vous suffit d’observer en cherchant à comprendre pourquoi.

Vous trouvez plus facilement des qualités à votre petit(e) ami(e), c’est normal

Vous n’arrivez pas à trouver des défauts à votre petit(e) ami(e), c’est aussi une question d’amour et de beauté. Il en va de même pour les fans de technologie ou de jeux vidéo. Par exemple, un fan de produits Apple trouvera tous les Apple formidable, fluide, de très bonne qualité graphique, etc.. Alors qu’une autre personne se dira peut-être que le device n’est pas ergonomique, très limité, trop cher par rapport au contenu. Dites-vous qu’il en va de même pour tout ce que vous aimez. C’est pour cela que je vous conseille de faire des graphismes de qualité qui augmenteraient l’attrait pour votre jeu avant même d’y avoir joué. Les joueurs auront alors plus tendance à y voir les qualités.

Le graphisme comme tremplin de créativité pour votre Game Design

Le graphisme ne se limite pas à sa beauté extérieure, mais aussi au développement de votre créativité. Si vous n’êtes pas doué en art, je vous conseille de réfléchir en binôme à votre game design avec un artiste. Celui-ci étant plus visuel, il vous permettra de rapidement cerner les mécaniques de votre jeu avant même d’avoir développé une ligne de code. En effet le game design est quelque chose de plus abstrait tandis que le graphisme est plus concret. Si vous êtes un bon graphiste et un bon game designer c’est d’autant mieux.

Pour clore le débat sur la question suivante : “Est-ce mieux un jeu avec un bon graphisme ou un bon gameplay ?” Ma réponse est simple, pour avoir un bon jeu, l’idéal est d’avoir les deux. Sur ce, bonne lecture à tous et à la prochaine.

Commentaires

Aucun commentaire

Commenter